BSC NEWS MAGAZINE

 

           

Dim11232014

Dernier ajoutDim, 23 Nov 2014 3pm

Manu Larcenet : Apologie des héros imparfaits

Manu Larcenet : Apologie des héros imparfaits

Rencontres

Rencontre avec Manu Larcenet- Propos recueillis par Julie Cadilhac- Bscnews.fr/ Avec Manu Larcenet, on ne parle pas de héros mais…

More...
Juanjo Guarnido : "Le dessin animé est vraiment la meilleure école qui soit "

Juanjo Guarnido : "Le dessin animé est vraiment la meilleure école qui soit "

Rencontres

Par Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Juanjo Guarnido est un dessinateur de bandes-dessinées espagnol. Diplômé des Beaux-Arts de Grenade, après avoir…

More...
Il était une fois en France : un incontournable du neuvième art

Il était une fois en France : un incontournable du neuvième art

Rencontres

Interview de Fabien Nury/ Propos recueillis par Julie Cadilhac - Bscnews.fr / Il était une fois en France est un…

More...
Paco Roca rend hommage aux soldats espagnols venus libérer Paris

Paco Roca rend hommage aux soldats espagnols venus libérer Paris

Rencontres

Par Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Traduit de l'espagnol par Mar Bresson / Paco Roca est originaire de Valence en Espagne.…

More...
Richard Guérineau : « L’un des défis de cette adaptation était de réussir à montrer au fil du récit la déliquescence physique du roi»

Richard Guérineau : « L’un des défis de cette adaptation était de réussir à montrer au fil du récit la déliquescence physique du roi»

Rencontres

Par Julie Cadilhac - Bscnews.fr/ Après un bac scientifique et des études d’arts plastiques, Richard Guérineau, passionné depuis tout petit…

More...
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2014 JoomlaWorks Ltd.
Back Vous êtes ici : Accueil BD MANGA Le chant d'Apollon: une démonstration pertinente de la complexité du sentiment amoureux

Le chant d'Apollon: une démonstration pertinente de la complexité du sentiment amoureux

le chant d'apollonPar Julie Cadilhac-Bscnews.fr/ Shogo Chikaishi est un jeune garçon fragile et son caractère est fort sombre. Il a grandi entouré d'hommes qu'il lui fallait appeler papa et qui n'étaient que des objets sexuels éphémères qui disparaissaient au gré des caprices de sa mère volage et peu maternelle. Des troubles inquiétants (qui l'animent depuis l'enfance) et des traitements cruels qu'il a infligés à des animaux  l'ont conduit dans un centre psychiatrique; il y est suivi par un médecin qui se livre à des expériences virtuelles sur sa personne et espère trouver un traitement qui redressera son caractère.

Shogo a une aversion incontrôlable pour l'amour et toute manifestation de tendresse déclenche en lui des pulsions meurtrières , même lorsqu'il n'est pas concerné par cette affection. Lors de son premier traitement par électrochoc, il rencontre la déesse de l'amour qui lui annonce un destin tragique: dans chacune des vies qu'il expérimentera, il croisera la même jeune fille qui décèdera avant qu’ils n'aient eu  le temps de concrétiser leur amour.... Il rencontre ainsi par la suite en rêve des jeunes femmes dont il tombe malgré lui amoureux: Elise qui s'est échappée de la surveillance des SS qui la gardaient, enfermée dans un convoi avec d'autres déportés, Naomi la photographe pudibonde ou encore la reine bioroïde Sigma. Et puis, un matin, dans la réalité, lors d'une course-poursuite avec la police, il croise la belle Hiromi, une vraie femme de chair, d'os et d'émotions pures, dont il va falloir se méfier tant elle est belle et intelligente...et si Shogo réussissait à aimer pour de vrai?
Un one-shot d'Osamu Tezuka sur l'importance et le sens de l'amour mené à tambours battants! Le scénario finement ciselé entraîne le lecteur dans cette quête désespérée de l'amour . C'est une démonstration pertinente sur la complexité du sentiment amoureux est l'occasion délicieuse, pour le lecteur,  de vibrer encore et encore  en compagnie de multiples Roméo et Juliette au destin tragique préalablement annoncé. Le sexe est aussi évoqué ( le manga commence par une éjaculation vue de l'intérieur!) et plusieurs passages sont chargés d'un érotisme discret mais sensuel. En vrac, on apprécie aussi:  les clins d'oeil mythologiques, le message écologique distillé au creux d'un chapitre futuriste et  un épilogue peu optimiste, le Poème du bazar, sorte d'apologue sur la violence intrinsèque de notre société et la difficulté de communication et de compréhension entre les êtres. 575 pages de lecture enthousiasmantes!

Titre: Le chant d'Apollon
Auteur: Osamu Tezuka
Traduction: Sylvain Samson
Editions: Sensei
Prix: 15 euros
Parution: janvier 2012

comments

En plus sur le BSCNEWS.FR

 

Suivez-nous sur

Contactez-nous

  • La Rédaction
  • Annonceurs / Publicité
  • Le service de presse
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Demande de STAGE
  • Candidature CV

PUBLICITÉ

  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.